La violence et ses conséquences…

Malheureusement, force est d’admettre que plusieurs conséquences peuvent être constatées dans une dynamique de violence conjugale et de violence familiale. En voici quelques exemples pour les hommes, les femmes et les enfants. Bien sûr, ceci n’est pas une liste exhaustive des conséquences qui peuvent être présentes.

POUR LES HOMMES

Conséquences psychologiques :

  • Peur de perdre sa conjointe, ses enfants;
  • Honte;
  • Peur d’être jugé;
  • Culpabilité;
  • Faible estime de soi (je ne m’aime pas quand je fais ça);
  • Sexualité à la baisse suite à l’éloignement de la partenaire;
  • Peur que son enfant reproduise le même comportement;
  • Peur de se retrouver seul, d’être abandonné;
  • Peur qu’une plainte soit portée contre lui;
  • Peur d’aller en prison;
  • Idées suicidaires;
  • Etc.

Conséquences physiques :

  • Insomnie suite aux actes de violence;
  • Tension corporelle;
  • etc.

Conséquences sociales :

  • Isolement;
  • Confiance de ses proches à la baisse;
  • Perte d’emploi;
  • Séparation ou divorce;
  • Etc.

POUR LES FEMMES

Conséquences psychologiques :

  • Perte de l’estime de soi;
  • Honte;
  • Dépression;
  • Méfiance;
  • Culpabilité;
  • Nervosité;
  • Peur pour les enfants;
  • Idées suicidaires;
  • Etc.

Conséquences physiques :

  • Pleurs;
  • Blessures;
  • Insomnie;
  • Fatigue;
  • Détérioration de la santé physique;
  • Perturbations du sommeil;
  • Toxicomanie (abus de médicaments);
  • Etc.

Conséquences sociales :

  • Isolement;
  • Incompréhension de la part de l’entourage;
  • Séparation ou divorce;
  • Etc.

Conséquences financières :

  • Perte de biens matériels;
  • Perte d’autonomie financière;
  • Etc.

POUR LES ENFANTS

Conséquences psychologiques :

  • Baisse de l’estime de soi;
  • Sentiment de culpabilité et d’impuissance;
  • Insécurité;
  • Peur;
  • Dépendance à la mère;
  • Sentiment de division entre les deux parents;
  • Peur d’être jugé;
  • Idées suicidaires;
  • Etc.

Conséquences physiques :

  • Insomnie;
  • Cauchemars;
  • Hyperactivité;
  • Etc.

Conséquences sociales :

  • Isolement;
  • Fugue;
  • Révolte;
  • Absentéisme scolaire;
  • Suicide;
  • Etc.

REMARQUE : En ce qui a trait aux enfants, « la » conséquence la plus triste est souvent observée à l’âge adulte. Le jeune qui a grandi dans un contexte de violence conjugale ou familiale risque fort de reproduire ce modèle dans sa propre vie conjugale ou familiale.